Je voudrais bien retourner la-haut, mademoiselle, vous avez beau faire et beau dire, vous mettre en quatre pour me faire plaisir... ici on ne respire pas. C'est trop bas.

Roger Frison-Roche
Premier de Cordée

Journal de bord

Journal de bord
05.09.2016
Article

Le voyage avec bébé, c'est facile


N°3 Ce qu’on emporte (ou pas) pour bébé
On a commencé à voyager à deux en 2009, en mode backpackers. Sans permis de conduire, on a toujours utilisé les transports en commun pour se déplacer. C’est comme cela qu’on aime voyager et on avait envie de continuer.
Evidemment, quand on voit la famille du voisin partir en vacances sur la côte, remplir le coffre de son break d’un millier de choses pour ses enfants, on se pose des questions. A-t-on vraiment besoin de tant de choses pour bébé ? La réponse, évidemment, est non.

La poussette
Nous avons vu plusieurs blogueurs se passer de poussette, et on doit dire que ça nous laisse admiratif. Avec un bébé qui ne marche pas, la poussette reste le meilleur allié pour la sieste et l’espoir d’un dîner à peu près paisible au restaurant. C’est aussi moins fatigant qu’un porte-bébé en ville.
Comme on savait qu’on allait voyager, on s’est équipé avec la poussette la plus pratique du marché : la Yoyo. Repliée, elle est au format bagage cabine, ce qui est sacrément pratique dans les aéroports.

Le porte bébé
Absolument indispensable, le porte-bébé physiologique remplace parfaitement la poussette dès que le terrain devient trop irrégulier. C’est aussi une très bonne option pour les randonnées pas trop compliquées, plus facile à trimballer qu’un sac à dos spécifique avec siège bébé intégré. Et bébé adore être blotti contre Papa ou Maman, c’est un peu son chargeur de batteries à lui. Nous avons choisi l’Ergobaby Ventus, mais Manduca et Boba font aussi de très bons modèles.

Les trucs pratiques
Tu vas voir, changer bébé à Pompéi ou sur un ferry, c’est du bonheur ! Il faut l’indispensable pour changer bébé, le petit kit de survie du bon parent. Un petit tapis de change nomade et imperméable sera très utile, testé et approuvé.
Toujours dans le côté ultra léger et super pratique, on a acheté une couverture de pique-nique imperméable Amazonas qu’on dégaine très souvent. Faut se dire qu’on fait un peu plus de pauses qu’avant.

Ce qu’on n’emmène pas :

Le lit parapluie
Là aussi, on avait prévu le coup. Le lit de voyage pour bébé Traveller de Phil and Teds est ultra léger (2kg) et plutôt compact. Mais jusque-là, on a pu s’en passer. En Italie, en Suède, en Norvège, et sans doute dans plein d’autres pays, les hôtels mettent tous à disposition des lits bébés. Il suffit de demander. On a donc toujours laissé le lit parapluie à la maison, qui sert plutôt quand nous allons passer la soirée chez des amis.

Les jouets
Ou alors vraiment le minimum. Un doudou, un jouet fétiche et un petit bidule qui fait du bruit. Bébé s’amusera autant avec un bout de carton ou une carte de randonnée. Alors pas besoin de se trimballer le coffre à jouets en entier.
Partager

Les derniers articles