Focus sur...

Indonésie
En Ville

Yogyakarta

En toute honnêteté, on n’a pas trop aimé Yogyakarta.
En premier lieu, nous nous sommes rendus sur Malioboro, la fourmilière principale de la ville. Grossière erreur. Harcèlement en bonne et due forme du touriste, incendié à chaque mètre d’injonctions pour se rendre dans telle école, tel atelier afin d’y découvrir la spécialité locale : le batik. À Malioboro, vous ne tombez jamais sur quelqu’un par hasard. Nous n’arriverons jamais à nous défaire en totalité de cette première impression.
Yogyakarta est un lieu de passage presque mécanique de tout voyage sur l’île de Java et les touristes y ont installé leurs quartiers depuis toujours. Elle est située au plus près des temples de Prambanan et de Borobudur, cela joue. Elle est aussi un centre culturel important, avec son kraton, le palais royal, son water palace et les spectacles de Wayang Kulit ou du Ramayana. Quand on dépasse l’épuisante Malioboro, on découvre ses rues droites aux maisons rabougries. On y croise des scooters, des becaks, des groupes de jeunes prêts à décamper sur leur vélo, ou des grands-mères minuscules avec leur air de je sais tout mais qui vous accueillent d’un rayonnant « Selamat pagi ! ». Bon, pas toujours !
Partager