Focus sur...

Italie
En Ville

Stade Olympique, Rome

Puisque le Colisée n’était pas tout à fait adapté aux temps modernes, le peuple romain a construit une nouvelle enceinte pour glorifier ses dieux du stade. Construit dans les années 50 au cœur d’un complexe sportif datant de l’époque de Mussolini, le stade Olympique a largement été rénové depuis, notamment pour accueillir la coupe du Monde 1990.

Sur la vaste allée qui mène au stade, nos pas sont guidés au nom du « Duce » et de grandes sculptures glorifient l’exploit sportif. Voilà quelques réminiscences de l’Italie fasciste !

Le stade est plus moderne, il a été reconstruit pour la coupe du monde 1990, et vit chaque week-end au rythme de la Série A. L’AS Rome et la Lazio, les deux équipes de la ville, y reçoivent leurs adversaires. Nous venons assister à AS Rome – Naples qui finira sur un score nul de 2-2.
Ce n’est pas le stade le plus chaud d’Italie, c’est moins bouillant qu’un parc des Princes avant le plan Leproux, mais la mauvaise foi et les noms d’oiseau sont bien là. Naples domine grâce aux belles passes de Hamsik et au talent de Cavani, mais les locaux sauveront les meubles en arrachant le match nul. Ça finit sur des sifflets ! Pas de doute, c’est bien du foot !
Partager