Focus sur...

Indonésie
Carnet pratique

Snorkeling sur Gili Air

Dans les guides et sur internet, on avait lu qu’il était possible de voir de belles choses en se laissant porter le long de la côte Est de Gili Air. Le premier jour, nous avons donc opté pour la location de palmes, masque et tuba, prêts à tenter seuls l’aventure du snorkeling. Armés de notre matériel, nous avons donc cherché à nous mettre à l’eau ce qui n’a pas été si facile qu’il y paraît. Pas forcément rassurés par les courants qui nous portaient le long de la côte, nous n’avons pas pu en profiter totalement, même si nous avons vu quelques jolis poissons multicolores et du corail… mort. Avec un peu d’expérience en plus, il est sans doute possible de faire mieux.
Sur notre faim suite à cette première expérience, nous avons réservé pour le lendemain la sortie snorkeling à la journée. Tous les hôtels et agences proposent la même excursion au même prix. Vous pouvez donc choisir celui qui a l’air le plus accueillant. Au final, vous finirez à peu près sur le même bateau. Départ à 9 heures pétantes pour 5 parties de cache-cache avec les fonds marins et une escale déjeuner sur la très sauvage Gili Meno. Retour au port à 17h. La sortie est bien menée malgré un certain je-m’en-foutisme de l’organisation, assez habituel sur Gili Air.
Pour les débutants, c’est une option très pratique et bien plus satisfaisante au final. Nous avons pu nager avec une tortue, voir des poissons de toutes les couleurs et quelques beaux spécimens de coraux. De très bons moments que nous aurions eu peu de chances de vivre tout seuls avec nos masques et nos tubas ! Après discussion avec les clubs de plongée, il est aussi possible de monter sur leurs bateaux et de les accompagner en mode snorkeling, mais les sites sur lesquels ils vont ne sont pas propices à cette activité et on ne voit pas grand-chose en restant à la surface.
Partager