Focus sur...

Bolivie
Dans la nature

Isla del Sol

Selon la légende, les premiers Incas sont nés ici, sur ce bout d’île perdu dans l’immensité d’un lac entre ciel et terre. L’Isla del Sol est le berceau de l’Empire le plus puissant du continent américain. C’est un rôle démesuré pour une île qui vit aujourd’hui à son rythme, un peu coupée du monde.
Plusieurs communautés Aymaras peuplent l’Isla del Sol, elles parlent peu espagnol et encore moins anglais. Comme l’électricité est un luxe et l’eau ne coule pas de source, le touriste est invité à l’économie. On remonte à dos d’âne l’eau du lac Titicaca pour les besoins quotidiens. Ce n’est pas vraiment le moment de prendre un bain.

La plus belle île du Lac Titicaca

Le village de Yumani est le plus fréquenté. Les Ferries y débarquent de Copacabana, port le plus proche à 2 heures de navigation. On peut faire l’Aller-retour en une journée, mais nous avions choisi de passer deux nuits sur l’île, côtoyer ces communautés et prendre un bol d’air pur à plus de 4000 mètres d’altitude. Si vous n’êtes pas convaincu, sachez que les couchers de soleil sur la Cordillera Real sont parmi les plus beaux d’une vie voyageuse.
L’Isla del Sol est aussi un formidable écrin de nature pour la pratique de la randonnée. Une belle journée de marche offre un aperçu complet de l’île : le panorama époustouflant de son chemin de crête, ses côtes arides ou peuplées d’eucalyptus et ses ruines pré-Incas. On ne peut pas s’y perdre. Enfin, si, on peut. Mais rassurez-vous, le bon chemin n’est jamais trop loin.
Partager